Alors si je dois vous confesser une chose, c'est que je ne m'y connais ABSOLUMENT pas en foot. De mon point de vue de femelle qui n'en a rien à carrer, ce sport peu se résumer en quelques mots: deux bandes de mou du short courent après un ballon pendant que 2 ou 3 commentateurs parlent de tout, de rien et de leur vie... Et à chaque fin de matchs, la France marque un but version handball...

J'ai tout de même regarder France/Finlande... Juste pour voir à quoi ressemblait le finlandais moyen (j'avoue avoir été quelque peu dessus...). J'ai alors pu notamment voir (avant de changer de chaine) l'entrée sur le terrain des deux équipes... Et la première question qui m'est venue à l'esprit (à part "pourquoi ont-ils tous des têtes de tueurs?") a été : MAIS D'OU SORTENT SES GAMINS? Hop ils arrivent sur le terrain, pas un mot, pas une explication: ils se cognent la Marseillaise et ils se rebarrent... Non mais ça choque personne? Du coup est-ce que ça veut dire qu'il y a un casting pour choisir les gamins? Ils appellent ça comment? Et est-ce que l'équipe qui ne joue pas à domicile apporte avec eux les 20 mômes? Vraiment c'était bizarre... Je crois d'ailleurs que le pauvre gamin qu'à du se fader les accolades de Ribéry est marqué à vie...

Après avoir (douloureusement) enduré la Marseillaise, j'ai donc un peu regarder le match et je dis bien "un peu" parce que autant regarder un truc qui m'intéresse pas vraiment, je peux le faire : mais regarder un truc qui m'intéresse pas avec en plus 2 mecs aux commentaires parlant CONTINUELLEMENT, ça, j'avoue j'ai pas pu! C'est quoi ce flot de paroles enfin! Ils sont rémunérés à la phrase? J'avais l'impression de me retrouver chez le coiffeur: du début à la fin tu es attaquée par une marrée d'infos dont tu n'as absolument rien à foutre. Et bien c'était ça version mecs et remarques pourries. J'ai même pu entendre un "Ouf, il est restait debout malgré l'attaque" !

MAIS QUELLE ATTAQUE?? C'est pas comme si un joueur l'avait plaqué pour récupérer le ballon: il a lancer un coup de pied timide pour voir si il avait du bol! Du coup j'ai éteints la télé et je suis sortie, parce que, vraiment : le foot je ne peux pas! Vive le Rugby et ses commentateurs et a vous les studios !